28 juin 2009

Ne m'appelle pas étranger



Ne m'appelle pas étranger.
Ne pense pas d'où je viens.
Il est préférable de penser à notre destin commun
et voir où le temps nous guide.

Auteur : Rafael Amor, chanteur uruguayen



Titre original: ''No me llames estranjero''

22 juin 2009

Pourquoi Recruter des Nouveaux Arrivants ?

La pénurie d'une main d’œuvre qualifiée ou non est une réalité que presque tous les employeurs connaissent et vivent de plus en plus difficilement.

Trouver des candidats qui peuvent être opérationnels le plus rapidement est un défi que seuls quelques employeurs avisés relèvent avec facilité.

De son côté chaque nouvel arrivant doit apprendre les nouveaux repères de la société d’accueil et la culture industrielle du pays.

Pour leur part les employeurs dont l’organisation, le fonctionnement et les procédures de gestion sont limités n’arrivent pas à pourvoir les emplois qu’ils créent craignant que les immigrants ne remplissent pas toutes les conditions et notamment celles de l’adaptation et de l’intégration.

Les causes de ces contraintes étant multiples et variées Convergences Plurielles propose des cheminements à même d’aider les deux parties à relever ce défi et à converger vers un même objectif, celui de la performance.

Ferid Chikhi
_________________________________________________

10 juin 2009

Lancement des ateliers de groupes

Après les conférences et les colloques Convergences Plurielles organise ses premiers ateliers de Développement de la diversité socioculturelle et ses retombées professionnelles, de Gestion des compétences et des potentialités, d’Amélioration des relations interculturelles et socioprofessionnelles, de Promotion de la communication de proximité.



Le premier de ces ateliers est une formation à l’interculturel, en séquences, déroulant une définition de ce que sont les codes culturels, une approche de compréhension des chocs, des barrières, un vécu des uns et des autres, des méthodes de négociation et de communication de proximité,

________________________________________________________

5 juin 2009

Le jour de la terre : Savoir et Ignorer


Le savoir c’est ce grand fleuve qui commence on ne sait où


et qui ne s’arrête jamais.


La culture c’est comme cette goutte d’eau que l’hirondelle happe pour étancher sa soif.

Où sont Babel, Rome et Byzance, Le Pharaon, L’Empereur et Le Sultan ?

Ils ont bâti des citadelles,

Ils ont édifié des empires,

Ils ont régnés sans partage et sont partis laissant derrière eux

Babel, Rome, et même Byzance,

L’ignorance de leurs peuples, le désert de leurs citadelles et les ruines de leur empire.

Mais que savaient-ils ces puissants du savoir de ce qui a été, de ce qui est et de ce qui sera ?

Non, que certes ils ne savent rien de l’effort que fait l’hirondelle pour étancher sa soif par un vol à ras de l’eau du fleuve.


Ils ont ignoré le savoir,

Ils ont ignoré la connaissance,

Ils ont ignoré la culture,

Ils ont laissé leur peuple sans identité.


Alors quoi de plus haïssable que celui qui ignore, convaincu qu’il sait tout ?

Quoi de plus vil que celui qui s’accapare de tout parce qu’il est le puissant d’un moment et d’un espace ?