7 mars 2010

Un Numide en Amérique du Nord – 43 –

L'avancée des islamistes au Québec - 1 -
Ils les attendaient sur la place publique
Ils se sont invités à l’école …
Le Numide,  Le débat sur les signes ostentatoires islamistes reprend de plus belle, quels enseignements en tires-tu ? Ça me ramène 18 ans en arrière. J’aime bien la distinction que tu fais dés le départ dans ta question. Il s’agit bien des signes ostentatoires des islamistes et non des musulmans. Malgré l’amalgame judicieusement développé aussi bien par les européens que par les nord américains ; ‘’Musulmans et Islamistes c’est du pareil au même‘’. La peur de l’autre leur fait cultiver cette association.
Cependant, la stratégie des islamistes et de leurs femmes s’adapte aux insuffisances des législations et aux lacunes des institutions, à une certaine naïveté des agents de l’État et des employés du parapublic de ces pays. Ils cherchent à être visibles, quelques soient les moyens utilisés, pour faire valoir leur idéologie face aux politiques d’intégration. Pour ces individus c’est à ce niveau que se situent les vrais obstacles à leur expansion. C’est pour cela qu’ils y cherchent les failles.
Le Numide, là je ne te suis pas. Comment procèdent-ils pour trouver ces failles ? Ils ont des juristes, des sociologues, des psychologues, des agents de communication, et j’en passe, qui travaillent pour eux en vue d’atteindre leurs objectifs. La femme en est le ‘’moyen’’ le plus sur, elle est à la fois ‘’le souffre douleur et le fer de lance’’. Ils sont organisés et ont le soutien de l’International Islamiste pour se créer des opportunités médiatiques et faire de leurs femmes des victimes.
Quelles sont les solutions ? Bien sur qu’il en existe, la première est l’interdiction, la prohibition et mieux encore la proscription pure et simple de tout signe religieux ostentatoires dans les espaces publics et je dis espaces et non pas seulement services. Ce sera non seulement salutaire mais aussi salvateur.
Pourquoi le font-ils ? Pourquoi voilent-Ils leurs femmes ? C’est le lièvre. Certains disent le leurre. Cependant, il faut d’abord savoir, et personne ne l’ignore, qu’ils viennent des pays qui ont fait de l’Islam la religion de l’’État. Comme il s’agit de militants islamistes les gouvernants de ces pays ne pouvant les maîtriser les poussent à aller se faire voir ailleurs.
Le paradoxe c’est qu’au début des années ‘’90’’ ce sont les pays du G7 qui les ont, les premiers, accueilli ; aujourd’hui, ils ne savent plus quoi en faire.
Dans leur stratégie de prise de pouvoir et de gain d’espaces nouveaux pour imposer leur idéologie théocratique voiler les femmes est le premier pas de la prise du pouvoir de toute société démocratique. Cela leur facilite d’imposer des coutumes d’un autre âge y compris hors des frontières de leur pays.
Concomitamment à cette démarche ils occupent ou ils créent les espaces d’instruction (d’une part les écoles primaires et secondaires ainsi que par la cération de garderies et d’autre part les universités) en sollicitant dans un premier temps un espace de prière, en imposant le Halal et ensuite en introduisant l’enseignement de la langue arabe tout en faisant de son contenu l’apprentissage du Coran ou encore en créant des débats sur la place de l’Islam dans le pays d’accueil. Ça s’appelle du militantisme.
Avant de poursuivre, le Numide, se tait quelques secondes et…
A suivre…
Ferid Chikhi

Aucun commentaire: