17 sept. 2010

Un Numide en Amérique du Nord - 75 -

Les Imazighen et le Christianisme – 2 -

Pour revenir à notre conversation, dis moi, comment selon toi s’est effectué cet apport des Imazighen au Christianisme, sous quelle forme, qui en sont les auteurs, quels ont été ses moments forts ? …. Le Numide lève la main et avec le sourire me dit : doucement, doucement, tu poses trop de questions en une seule. D'abord si je mets de côté le contenu des écrits des anthropologues, des ethnologues, des historiens, etc., je me rappelle d’une période de ma vie où j’étais passionné par l’Histoire de l’Algérie, je le suis encore mais durant les années’’70’’ je discutais beaucoup avec mon grand oncle Smaïl. Une fois il me dit que ’les européens en général et les français en particulier ignorent que comme l’Islam c’est en Algérie que le Christianisme a pris son essor vers leur continent’’. Il m’apprit par exemple qu’en plus de ‘’Victor 1er, qui a été le 1er Pape Amazigh qui gouverna l’Église de Rome, entre 190 et199, il y a eu d’illustres Imazighen qui contribuèrent au développement de cette religion, parmi lesquels les plus prestigieux ont été : Tertullien, natif de Carthage et qui s’est converti au christianisme en 193, respectueux de l’esprit de résistance et de patience des premiers convertis au Christianisme face aux persécutions des romains, c’est lui qui a dit ’on ne nait pas chrétien, on le devient’’ (Apol, XVIII).
Qu’avait-il de particulier ? Il a été un opposant au paganisme et  l’auteur en latin de la 1ere transcription du christianisme. Le Numide s’arrête quelques secondes et poursuivit… St AugustinSt Augustin est né à Souk-Ahras en 354, d'un père Amazigh et citoyen romain et d'une mère berbère, sainte Monique, il était théologien chrétien. Il est devenu évêque d’Hippone et il est considéré comme l’un des personnages le plus en vue dans le développement du christianisme en occident et le penseur le plus lu au Moyen Âge. On ne saurait parler de St Augustin sans évoquer son œuvre autobiographique, en treize volumes intitulée ‘’Les Confessions’’ il y raconte sa quête de Dieu. Il en dit ce qui suit « Les treize livres de mes Confessions louent le Dieu juste et bon de mes maux et de mes biens, ils élèvent vers Dieu l'intelligence et le cœur de l'Homme. »
Ferid Chikhi

Aucun commentaire: