9 janv. 2011

Un Numide en Amérique du Nord - 87 -

Retour à une source bien inspirante... -2-
Berlin et ses lieux mythiques …
’Une sensation empreinte
d’un saisissement émotionnel singulier’’
Comme je le soulignais dans une précédente rétrospective, un retour aux sources n’est pas seulement un voyage vers le passé c’est aussi et à titre indicatif ressentir la sensation que le lieu que l’on revisite fait partie un peu ou beaucoup de nous. Je me suis même posé la question suivante : Qu’est ce qui pourrait-être commun entre ‘’Batna’’ ma ville natale et Berlin que j’ai visité à trois reprises lors de mon long séjour en Allemagne il y a de cela une dizaine d’années ?
La réponse pourrait être subdivisée en plusieurs parties. Par exemple, en observant au plus large et au plan historique les vestiges et l’héritage culturel laissés par l’occupation plusieurs fois centenaires par l’empire romain je peux dire sans risque de me montrer qu'elle est une empreinte indélébile dans le paysage ou les alentours des deux villes. Si je ramène le tout au plan personnel, j’ai trouvé des caractéristiques similaires dans la sensation que j’ai ressentie en retournant à Berlin et celle que j’ai toujours eu par le passé en me rendant à Batna, en particulier en marchant, dans Friedrich Strasse et le Quartier 206. Même à dix années d’intervalle, les devantures des boutiques réagencées ou complètement modifiées pour le shopping haut de gamme des créateurs de mode avec cette ambiance fortement art-déco ne fait que confirmer cette forte sensation empreinte d’un saisissement émotionnel singulier.
Les lieux ne m’étaient pas inconnus j’avançais le long de ces boutiques sous les arcades avec la nette impression que rien ne m’était inconnu. Les lieux faisaient partie de moi et je faisais partie de ces lieux.  Il en était de même lorsque je me suis rendu à Postdamer Platz, à Ku’damm à Yaeuntzien Strasse ou à la Hackesche Höfe. Et dire, qu’au plan de l’architecture il n’y a rien de commun entre Batna et Berlin si ce n’est le ‘’B’’ et le ‘’N’’.
Je n’avais passé que quelques heures en ces lieux, je dirais mythiques de la capitale allemande, pas très loin du fameux Check Point, aujourd’hui matérialisé par un monument floral. Repère mnémonique redisant que des évènements majeurs se sont déroulés à cet endroit précis de la capitale allemande. Quelques 150 photos géantes et des légendes en anglais et en allemand, retracent l’histoire et la symbolique de l’opposition qui a caractérisé les relations entre les américains et les soviétiques. Le ‘’Mur’’, ‘’Der Mauer’’ n’existe plus. Quelques uns de ces pans ont été dispersés dans la ville à des fins touristiques.
Ferid Chikhi

Aucun commentaire: