11 janv. 2011

Un Numide en Amérique du Nord - 88 -

Yennayer...le nouvel an berbère
Le 12 janvier 2011 correspond au nouvel an 2961 du calendrier berbère. L’une de ses caractéristiques les plus remarquables est d’être fêté par toutes les populations de l’Afrique du nord.
L’an zéro du calendrier berbère remonte à l’époque oû l’Egypte ancienne était une puissance régionale qu’aucune autre n’inquiétait. Mais c’était compter sans SheShonq 1er, prince de la tribu berbère des Mechaouch, qui conquit le pays des Pharaons et y régna de 945 à  924 avant J.C. Il fut le fondateur de la 22e dynastie égyptienne. Son action principale a été de réunifier l’Égypte en l’an 950 avant J.C. Il occupa la Palestine et Jérusalem et s’empara des trésors du temple de Salomon.
Yennayer c’est aussi la relation des berbères avec d’une part la terre nourricière et le cycle des saisons ainsi que les liens entre les vivants et les morts. Des coutumes et des rites anciens perdurent et confirment la place de Yennayer dans les traditions berbères.
Yennayer comme le disent les anciens n’est pas seulement un moment de l’année célébré à la fois avec faste mais aussi même si cela parait paradoxale avec cette sobriété reconnue comme une valeur par les populations confrontées à un climat versatile, à une terre exigeant des efforts collossaux avant qu’elle ne produise ce qu'elles attendent d’elle, Yennayer c’est surtout une organisation sociale qui fait le lien entre des croyances païennes et des pratiques en constante évolution.
Le calendrier Grégorien n’a pas changé cette célébration et l’avènement de l’islam l'a intégrée en tant qu'innovation ponctuelle et locale.
Alors bonne et heureuse année 2961

Ferid Chikhi

Aucun commentaire: