24 févr. 2012

Un Numide en Amérique du Nord - 139 -

Qu’est ce que le risque, qu’est ce que l’incertitude ?
Des sports extrêmes … -1-
Il est reconnu par celles et ceux qui l’ont pratiquée que la définition du risque à facettes multiples. Difficile à cerner comme notion je me risque à avancer que c'est un imprévu parfois indésirable, mal appréhendé, anodin et malgré tout peu probable mais sa survenance vous prend au dépourvu même s’il peut être connu il se distingue du hasard ou de l’incident il est souvent dangereux pour l’intégrité physique et mentale.
C’est au Canada que j’ai réellement intégré et interprété les risques que j’avais pris, comme un grand nombre de compatriotes durant les années ‘’90’’, en m’impliquant dans la vie militante et politique alors que des dizaines d’amis journalistes (Abderahmani, Djaout, Cherkit, Mekbel …), de dramadurges-écrivains-artistes (Djaout, Alloula, Medjoubi, Maatoub ...), de médecins (Belkhenchir, Boucebsi), de hauts cadres (Senhadri, Boukhobza, Faci…), des hommes de loi (Fardheheb...), et bien entendu de femmes collégiennes (Katia Bengana...), des enseignantes, infirmières, policières … étaient fauchés par les terroristes intégristes aujourd’hui ‘’pardonnés’’ par une loi abusive de réconciliation sans que justice ne soit rendue aux victimes.
Généralement, on pèse le pour et le contre d'une action. On fait un pari en connaissance de cause. On accepte un risque en fonction de l'évaluation que l'on fait de la situation et du contexte. Néanmoins, je sais que la notion de risque est à la base d'une prise de décision à la fois rationnelle et impulsive innée.
C’est au Canada que j’ai réellement compris cette notion en descendant, dans une euphorie sans limite, en radeau pneumatique (rafting), sur une distance de 12 km, la fameuse rivière rouge, située dans les Hautes Laurentides. Je connaissais le nom de cette rivière depuis que j’avais vu le film d’Howard Hawks avec John Wayne, Montgomery Clift et Joanne Dru.
Mais j’étais loin d’imaginer que je serai à un moment ou à un autre devant un évènement qui ferait remonter à la surface des souvenirs douloureux. C’est là, sur cette rivière, en fait entre ou dans ses eaux, que j’ai fais le lien, à un moment précis de la descente alors que la vague m’emportant me faisait revivre avec force et une totale confusion ces moments où les amis cités plus haut étaient ''liquidés'' froidement par des tueurs sans foi ni loi. Lorsque le radeau s’est retrouvé sur ma tête j’ai vécu l’espace de 45 secondes la plus grande peur de ma vie.
Je ne sais pas comment cela est arrivé mais ce radeau s’est retourné tout en m’éjectant dans l’eau et je me suis retrouvé en dessous. Emporté par une vague d’une puissance stupéfiante, secoué, balloté, élevé dans les airs puis noyé dans les eaux, c’était une confusion totale. Les théories de Newton sur la gravité venaient d’être confirmées. Une chute, que dis-je, des chutes qui ne me laissaient pas le temps de mesurer le risque. Durant ces moments, seule l’incertitude faisait loi.
À suivre
Ferid Chikhi