29 juin 2013

Un Numide en Amérique du Nord – 189 -

Des résidents d’Ottawa déportent des écureuils au Québec
Les relations entre les Ontariens anglophones et les Québécois Francophones ne sont pas toujours au beau fixe. Il arrive même que les animaux en pâtissent; c’est ce que Lindsay Jolivet du Daily Buzz nous apprend au sujet de la déportation d’écureuils par des Ontariens vers le Québec
À l'aide de leurs voitures et de cages, des résidents frustrés d'Ottawa ont trouvé une solution pour empêcher les écureuil d'entrer dans leurs maisons : Ils les ont déportés au Québec. 
Seuls et n’ayant jamais suivi de cours de français, ces écureuils curieux vivaient près du quartier huppé de Westboro avant d’être exilés de l’autre côté du pont qui relie Ottawa à Gatineau, au Québec, selon le quotidien Ottawa Citizen.
Ce sont les résidents de Westboro eux-mêmes qui seraient les passeurs de ces écureuils. Selon le journal, l’un deux a indiqué qu’un de ses voisins avait exilé des écureuils.  «Est-ce que ce sont des écureuils francophones?»  a demandé au Citizen un porte-parole du ministère des Richesses naturelles de l’Ontario.Qu’ils soient les bienvenus au non dans la Belle Province, il est habituellement illégal de déporter des écureuils dans d’autres provinces. Le site web du ministère des Richesses naturelles indique qu’il est interdit de déplacer des animaux sauvages à une distance de plus d’un kilomètre.
Le ministère, précise que ces écureuils devront concurrencer avec les écureuils déjà établis pour la nourriture et l’espace. Malheureusement, il semble que les Ontariens ne peuvent pas déverser tous leurs problèmes sur le Québec.
Nous espérons néanmoins que les écureuils déportés découvriront la poutine et le pizzaghetti dans leur terre d’accueil.
Par Lindsay Jolivet 
Daily Buzz du 19-06-2013
Source: Daily Buzz