29 juil. 2014

Un Numide en Amérique du Nord - 221-

Les guerres et les trêves
‘’Duperies des temps modernes …’’
Le propos qui suit n’est pas une suite de ceux qui l’ont précédé. Je le veux une participation à la colère, à l’indignation généralisée, à la rage qui habitent celles et ceux qui assistent impuissants au carnage généralisé, à cette tuerie dont l’étendue n’a plus de limites, de frontières ou de ‘’murs’’ pour être mise sous le boisseau.
Il porte sur ce qui se passe dans cette partie du monde qui a été le berceau de plusieurs civilisations. Le Proche et le Moyen Orient, l’Afrique du Nord et le Sahel. Après la vieille Afrique – rappelons-nous du Rwanda, du Congo, de la Côte d’Ivoire, etc…-  des territoires entiers sont soumis aux lois des seigneurs de la guerre des temps modernes. Ils subissent les assauts des puissances destructrices.
La Libye pleure des larmes de sang pendant que Tripoli est à genoux, Ghaza tout en faisant de même, nous interpelle, nous appelle ‘’au secours!’’ et nous n’y pouvons rien, pendant que l’Irak, Bagdad et Mossoul sont saignés à blanc. La Syrie, Damas et Alep regardent les ruines de leurs bâtis et de leurs vestiges que ni le temps ni les hommes n’avaient jamais osé caresser de leurs mains destructrices…
Alors, comme tous les pacifistes de ce monde, je me demande qui va mettre un terme aux actions des hamasistes, des khalifistes, des islamistes… usant d’un armement sophistiqué qui ne saurait provenir que des industries des puissances occidentales ? 
Comment se fait-il que les gouvernants des pays de l’UE et des USA trouvent des solutions pour tenter d’empêcher la Russie de protéger ses frontières et ses populations et se disent incapables de réduire la sauvagerie destructrice d’Israël ?
Comment se fait-il qu’ils ne bougent pas alors que les Musulmans et les Chrétiens d’Irak sont malmenés tous les jours depuis des mois ?
Nous voici, là, à observer, à attendre, à tendre l’oreille au moindre frémissement informationnel qui nous annoncerait la bonne nouvelle : La guerre est terminée, les polémarques - Talibans, EEIL, Boko Haram, Israêl, le Hamas ... les rebelles de… - ont été désarmés.
Qui parmi les instruits de ce monde peut soutenir qu’ils sont sortis du néant, comme par enchantement ?
Qui parmi les instruits de ce monde peut nier qu’il ignore qu’ils ont été créés de toutes pièces par les puissances occidentales dans le seul but de déstabiliser ces pays riches de leurs populations et des produits de leurs sous-sols ?
Non contentes d’avoir organisé les fuites de cerveaux par une mobilité internationale sans limite, elles s’attèlent à créer les conflits les plus sanglants depuis des décennies pour  envahir, occuper ou vider de leurs populations des territoires entiers et ainsi s’emparer, sous couvert de pacification, de leurs or, diamant, pétrole, uranium, gaz naturel, cuivre, etc…
Aujourd’hui, aram, plus d’israêl les Ghazaouis sont à genoux, les femmes du Nigéria ont peur de Boko Haram, les Chrétiens d’Irak sont chassés de leur terre natale, les Syriens ne savent plus à quel saint se vouer.
Depuis plus de vingt ans, en fait depuis le milieu des années ‘’80’’, les batailles sont suivies d’attentats, les accrochages entre factions et autres groupes armés laissent sur le terrain des carnages des mutilés, des handicapés, etc… Les guerres sont suivies d’occupations et selon des ‘’intelligences’’ occidentales cela occupe les esprits et, les traumas que les populations  concernées vivent lors de ces moments de turpitudes, passeront avec le temps.
Voilà, elles l'ont fait (ces ‘’intelligences’’), elles ont ont réfléchi, elles ont parlé et elles ont orienté les débats… Tapies dans leur confort douillet, loin des aires de conflits et à l’abri des massacres, elles n’ont plus aucun sens de l’Éthique et ont perdu tout sens moral et le peu de crédibilité qui leur restait. Elles parlent de la guerre et pas des victimes. Elles discutent de trêves et soutiennent le plus fort, même si elles savent que le monde sait qu’il s'agit de la pire duperie des temps modernes.
Ferid Chikhi