3 déc. 2015

Un Numide en Amérique du Nord - 255 -

Nos peurs et nos craintes face à l'apport civilisationnel des Syriennes et des Syriens.
Les Syriennes et les Syriens qui arrivent comme celles et ceux qui les ont précédé-e-s ne sont pas des sauvages, des incultes, des ignorants ou des criminels comme veulent le faire accroire certains faiseurs d'opinion.
Ce sont des ressortissants d'un pays qui a connu une grande civilisation, une histoire riche en événements structurants qui ont marqué l’Histoire du Moyen Orient et de la Méditerranée. Les va-t-en-guerre Américains, leurs alliés et leurs valets ainsi que leurs bandes de criminels daechistes et Cie ont détruits leurs villes et villages, ils les ont poussés à tout abandonner et l'exil forcé est un chemin plein d'embûches. Les Syriennes et les Syriens sont des bâtisseurs, des architectes, des ingénieurs, des artistes… 
Ils sont musulmans, Chrétiens, Juifs, Athées, Agnostiques… Ils viennent avec leur passé, leur présent et leurs espoirs en un avenir commun.  Allons nous les accueillir les bras ouverts ou au contraire avec nos préjugés, nos craintes, nos peurs, notre angoisse qui nous les font voir comme étant de dangereux individus pour nous et notre Québec ?
Soyons confiants et accueillons les comme des personnes qui ont besoin de notre ouverture d’esprit, de notre soutien et de notre aide pour qu’ils puissent se reconstruire et faire partie de notre pays en devenir.
Ferid Chikhi