3 avr. 2018

Un Numide en Amérique du Nord - 292 -

Duperies des temps modernes …
Le propos qui suit est une reprise de celui que j’avais commis en juillet 2014. Je le veux une mise à jour et une participation à la colère, à l’indignation généralisée, à la rage qui habitent celles et ceux qui assistent impuissants au carnage généralisé, à cette tuerie dont l’étendue n’a plus de limites, de frontières ou de ‘’murs’’ pour être mise sous le boisseau. Cette tuerie qui se passe à Gaza, cet espace ‘’mouchoir’’ ou sont parqués des milliers de Palestiniens.
Il porte sur ce qui se passe dans cette partie du monde qui a été le berceau de plusieurs civilisations. Elle est comme le reste des Proche et Moyen Orient, comme l’Afrique du Nord et le Sahel et bien d’autres parties du Sud, soumise aux lois des seigneurs de la guerre des temps modernes. Elles subissent les assauts des puissances destructrices.
La Libye a pleuré et pleure encore des larmes de sang, les Kurdes subissent la trahison assumée des Européens ; Gaza, encore Gaza, tout en faisant de même, nous interpelle, nous appelle '’Au secours !’’ et nous n’y pouvons rien.
L’Irak, Bagdad et Mossoul ont été saignés à blanc ; la Syrie, Damas et Alep sont devenues ruines de leurs bâtis et des vestiges que ni le temps ni les hommes n’avaient jamais osé caresser de leurs mains destructrices…
Alors, comme tous les pacifistes de ce monde, je me suis encore et encore demandé qui va mettre un terme aux actions des polémarques, des seigneurs de la guerre des destructeurs des civilisations qui ont structurés le monde depuis des millénaires … Personne n’ignore que l’armement sophistiqué provient des industries des puissances occidentales ?
Comment se fait-il que les gouvernants des pays de l’UE, des USA, de l’OTAN, du G7/8 trouvent des solutions pour tenter d’empêcher la Russie de protéger ses frontières et ses populations et se disent incapables de réduire la sauvagerie destructrice d’Israël, de la Turquie, de l’Arabie Saoudite et de leurs mercenaires Daechistes et consorts ?
Comment se fait-il qu’ils ne bougent pas alors que les Musulmans, les Chrétiens et les réfugiés de Syrie, les demandeurs d’asile humanitaire, les Kurdes… damnés des temps modernes sont malmenés tous les jours depuis des années ?
Nous voici, là, à observer, à attendre, à tendre l’oreille au moindre frémissement informationnel qui nous annoncerait la bonne nouvelle mais ce ne sont que des fakes news : La guerre n’est pas terminée, les armes détonnent encore, les polémarques ne les ont pas déposées. Ce ne sont plus seulement les Talibans, EEIL, Boko Haram, Hamas ... ce sont les USA, la France, la Grande Bretagne, le Canada, Israël, la Turquie, l’Arabie Saoudite qui font la guerre. Ce sont des États puissants qui ne désarment pas.
Qui parmi les puissants et les instruits de ce monde peut soutenir qu’ils sont sortis du néant ?
Qui parmi les puissants et les instruits de ce monde peut nier qu’il ignore que ce sont les puissances occidentales qui décident des guerres et des trêves ... qui dupent le monde dans le seul but de déstabiliser ces pays riches de leurs populations et des produits de leurs sous-sols ?
Où est l’Éthique, lorsque la manipulation des masses s’impose ?
Non contentes d’avoir organisé les fuites des cerveaux par une mobilité internationale sans limite et une globalisation qui leur profite, elles se sont attelées à créer les conflits les plus sanglants depuis des siècles pour envahir, occuper et vider de leurs populations des territoires entiers et ainsi s’emparer, sous couvert de pacification, de leur or, de leurs diamants, de leur pétrole, de leur uranium, leur gaz naturel, de leur cuivre, etc…
Aujourd’hui, les Ghazaouis résistent encore aux forces armées d’Israël pendant que les Kurdes vivent un nouveau génocide et pas très loin les réfugiés Syriens ne savent plus à quel saint se vouer… 
Pendant ce temps-là, les migrants qui veulent se rendre en Europe par la Libye atteignent le million de personnes (Bureau de l’Organisation internationale des migrations), et un grand nombre parmi eux est vendu comme esclave.
Depuis plus de vingt ans, en fait depuis le milieu des années ‘’80’’, les batailles sont suivies d’attentats, les accrochages entre factions et autres groupes armés laissent sur le terrain des carnages des mutilés, des handicapés, etc.  Les guerres sont suivies d’occupations et selon des ‘’intelligences’’ occidentales cela occupe les esprits et, les traumas que les populations concernées vivent lors de ces moments de turpitudes, passeront avec le temps.
Voilà, elles l'ont fait ces ‘’intelligences’’. Elles ont réfléchi. Elles parlent et elles orientent les débats… Elles osent mêmes sortir de leur confort douillet mais toujours à l’abri des massacres, elles se rendent visibles les plateaux de télévisons, elles se font entendre par les micros des radios et elles occupent les colonnes des journaux, elles créent des blogues et sur les réseaux sociaux n’arrêtent pas de monopoliser l’attention des citoyens crédules. Elles n’ont plus aucune retenu, aucun sens de l’Éthique, elles manipulent et formatent les cerveaux des addicts à l’information et aux débats stériles. Elles ont perdu tout sens moral et le peu de crédibilité qui leur restait.
Elles ne parlent pas des guerres mais focalisent sur des victimes et leurs discours orientent, canalisent et guident dans le labyrinthe de l’information en live. Elles ne parlent que très rarement des trêves et soutiennent le plus fort, même si elles savent que le monde sait qu’il s'agit de la pire duperie des temps modernes.
Ferid Chikhi