26 juil. 2019

Un Numide en Amérique du Nord - 239 -

Où sont les élites !?

Dans une réflexion postée sur le Huffpost du 21/01/2017, j'avais abordé la dualité entre l'Orient et l'Occident ainsi que les deux grandes œuvres qui constituent le Coran ce qui en soi veut dire le registre du mal et celui du bien. J'avais entre autres noté qu’: ''… occultant consciemment ou non le commandement qui ordonne : ‘’Ô les croyants ! Vous êtes responsables de vous-mêmes ! Celui qui s’égare ne vous nuira point si vous avez pris la bonne voie.’’105. 5. Al Maidah. Post-hég''. Et complété par ce qui suit : ''… prescrit par le verset 11 de la sourate 13 : ‘’… En vérité, Allah ne change pas l'état d'un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même.’’Les Algériens ont changé et ils continuent de changer, El Hirak, en est la démonstration tangible … et ses exigences sa conscience sociopolitique aiguisée. Néanmoins, ce sont les mêmes dirigeants, le même pouvoir, le même régime et le même sérail qui tente de s'ériger contre cette émancipation menée par les jeunes générations sans occulter celles qui les précèdent et qui ont tracé la voie des libertés. Mais une question persiste après plus de cinq mois de manifestations pacifiques uniques dans le monde … Où sont les élites, les intellectuels ? Ces gens érudits, ces instruits, ces universitaires, ces libres penseurs et autres concepteurs, innovateurs et créateurs ? Où sont-ils ? Pourquoi ces élites sont 


quasiment absentes du champs sociopolitique actuel ? Pourquoi, ne font-elles pas comme leurs devancières dire écrire leurs observations, leurs pensées et leurs idées tout en les faisant suivre d'une présence populaire .. Ce n'est pas en restant derrière leurs laptops et en tapant sur leurs claviers qu'elles aideront les jeunes révolutionnaires.  Même durant les années sombres de la révolution de Novembre 1954 et la décennie ''90'' noire par les crimes commis contre-eux, ils ont réfléchi, ils ont parlé, ils ont écrits. Ils ont surtout observé les mouvements du peuple, sa peur, son angoisse, sa crainte d'une dérive plus infernale. Ils ont été perspicaces et intelligents dans leurs recommandations. Où sont-ils en ces moments d'indécision ? Le peuple exige des gouvernants de se retirer et de faire place nette pour ouvrir l'accès à des jeunes honnêtes et engagés déterminer à faire de l'Algérie un pays de libertés.  Les élites non corrompues ont leurs places dans le nouvel ordre Algérien.

Ferid Chikhi