16 juin 2020

Un Numide en Amérique du Nord - 333 -


Au Québec, racisme, ségrégation, etc.
Des concepts incompris ...
J'ai retrouvé un ami d'origine maghrébine, natif de France et porteur, comme bien d'autres, du message contre le racisme systémique.
Je lui ai demandé de me dire, si selon lui le racisme qu'il a vécu dans son pays de naissance portait les mêmes causes et les mêmes effets que celui qu’il rencontre au Québec ? Comment ferait-il pour convaincre un Québécois qu'il est raciste et qu'au Québec le racisme systémique est partout ?
Sa réponse résumée a été : Ils sont pires qu'en France, là-bas au moins ils l'assument ; ici, la preuve, ils gardent pour les leurs les bons emplois, les beaux logements, etc...
J'ai tenté de lui expliquer que faire des choix et procéder à des sélections ça n'est pas du racisme ... s'en suivit une discussion ardue qui se termina par ''toi aussi tu es devenu raciste comme tes Québécois ...''
J'ai poursuivi ma tentative de lui exposer qu'il y a une forte confusion dans les définitions des concepts qui peuvent être pris pour du racisme mais qui n'en sont pas.
Après quelques autres minutes d'un échange musclé, je l'ai invité à me définir en quelques mots chacun des concepts suivants : la discrimination, l'ethnocentrisme, l'hétérophobie, le paternalisme, la ségrégation, la xénophobie, ... Les préjugés, les stéréotypes ... et la différence, s'il en existe entre le racisme et le racisme systémique. Il resta muet.
J'ai fini par lui dire, le ton ironique ... : Tu es toujours français pourquoi ne pas retourner chez Jupiter !?