23 avr. 2021

Un Numide en Amérique du Nord - 347 -

L'Algérie et la justice Islamiste ... !
Un procès inquisitoire !
Encore une fois la justice Algérienne s'en prend à l'ombre plutôt
qu'à la proie ! Dans les
faits, après avoir soumis à leur diktat l'école, les islamistes quadrillent la justice au vu et au su des pouvoirs en place. C'est ainsi qu'ils ont obtenu la condamnation de Said Djabelkhir à trois ans de prison ferme. Ce qui lui est reproché c'est d'avoir offensé l'Islam, de blasphémer, d’attenter aux préceptes de l’islam, d’être à la solde de l’étranger, de mener un travail qui affectera la société à long terme.
Said Djabelkhir rétorque qu'il n'appelle pas au djihad mais à l’Ijtihad, mais c'était vain, le juge n'écoute pas et décide en faveur des plaignants. Les trois sont enseignants à l'Université de Sidi Bel Abbes et ont obtenu le soutien d'un groupe d'avocats. Ce qui les lie c'est qu'ils sont tous Islamistes.
Il déclare entre autres que le combat pour la liberté de conscience est non négociable.
L'Éminent chercheur et islamologue soufi ira en appel.
Plusieurs milliers de citoyens Algériens, de professeurs d'universités, de femmes et d'hommes politiques, d'associations de la société civile et de partis politiques ont exprimé leur soutien à Said Djabelkhir.

Ferid Racim Chikhi