11 janv. 2016

Yennayer, Le jour emprunté...


Origine et Légende
Assegas amegaz - 2966 - au peuple Amazigh d'Afrique du nord.
Yennayer remonterait à la conquête de l'Egypte par le roi Amazigh Shashnaq 1er, en l’an 950 avant J.C.
période à laquelle il fonda la 22éme dynastie.  Dans son livre La femme Chaouia des Aurès, Mathéa Gaudry nous apprend que Yennayer, est aussi appelé «Ass n Feraoun», qui veut dire le jour du Pharaon. Selon la légende, les populations Chaouies fêtaient la mort du Pharaon tombé dans la mer.  C'est au temps de l'Egypte ancienne que sera fixé l'an zéro du calendrier berbère. Unifiant l'Egypte pour envahir Jérusalem Shashnaq 1er obtint du pharaon Siamon, dont l'armée en grande partie composée d'Imazighen, l'autorisation d'organiser un culte funéraire pour son père Namart.  Sheshonk s'attribua la dignité royale et fonda la 22ième dynastie qu'il légitima en mariant son fils Osorkon à la fille de Psoussen II, la princesse Makare.  L'an zéro Amazigh se réfère donc à cette date historique de plus de 950 ans avant J-C.  C’est une tradition bien ancrée dans la mémoire collective, un véritable symbole de fierté et d'appartenance identitaire. Yennayer fêté dans tous les pays de l’Afrique du nord correspond au 12 janvier du calendrier grégorien qui coïncide avec le début du calendrier agricole chez les Amazighs. Il est essentiellement fêté par des traditions et rîtes agraire.
Laadjouza
Dans certaines régions d'Algérie, on croit que, la nuit de Yennayer, une vieille femme, une sorte de méchante fée, passe dans les maisons pour voir si la fête s'est
bien passée et si tout le monde a bien mangé.  À l'origine, le mois de Yennayer comptait 30 jours. Un jour, profitant du retour du beau temps, une vieille femme, qui avait sorti ses chèvres, s'est mise à se moquer de Yennayer en entonnant : « Enfin, nous voilà débarrassés de lui, vieux Yennayer ! Finis le froid, la neige et la pluie !».   Yennayer, se sentant vexé, se tourna vers Furar (le mois de février) et lui dit : « Père Furar, veux-tu me prêter un jour pour punir la vieille insolente ?»  Furar accède à sa demande et l'hiver, que l'on croyait terminé, revient en force. La neige se met à tomber, la tempête se lève, emportant la vieille qui s'était moquée de lui, et c'est pour cette raison qu'on dit du dernier jour de Yennayer, le jour emprunté.
Fibladi.
Révision et correction FR. C

2 janv. 2016

Bonne et heureuse année 2016

2016 est là
Que cette nouvelle année soit aussi le début d'une ère nouvelle qui verra les guerres disparaître et que la paix règne partout
en ce bas monde.
Que les opprimés trouvent plus de stabilité et de bonheur.
Que les enfants retrouvent le rire dans les pays qui ne les considèrent plus comme le futur de ce monde
Que la violence faite aux femmes recul et disparaisse.
Que les citoyens de ce monde soient mieux considérés par leurs élus
Que les libertés se confirment et se consolident partout.
Meilleurs vœux à toutes et à tous.

30 déc. 2015

Un Numide en Amérique du Nord - 258 -

Digest : Là-bas, ici et ailleurs - VIII -
La Syrie et les Syriens ces déracinés des temps modernes
Après l’Irak et la Libye, c’est au tour de la Syrie d’être dévastée, détruite, sa paix réduite aux pleurs de ses enfants martyrisés et devenus orphelins sans abris et sans protection. Ses musées, ses citadelles, ses églises et ses mosquées réduites en cendres et son patrimoine non seulement national mais aussi familial volés, dérobés et déplacés, exportés sans l’aval de leurs propriétaires légitimes. Ils garnissent les musées privés et ceux plus ostentatoires des puissances occidentales à l’origine de sa dévastation. Des pans entiers de ses populations, toutes confessions confondues, s’ils ont échappé aux bombardements ou aux attaques des mercenaires de DAECH ou des soi-disant rebelles au régime d’Assad, se sont retrouvés ballottés aux grés des vents les menant vers les camps de réfugiés ouverts par les pays limitrophes au même moment ou d’autres, ceux qui ont osé braver les flots de la Méditerranée, sont pour des centaines engloutis par cette mer qui par le passé a été dominée par leurs ancêtres, les Phéniciens qui ont connu un essor culturel et commercial remarquables ou encore les architectes et bâtisseurs de palais, les auteurs de fresques parmi les plus captivantes de ce monde.

Il aura fallu un autre peuple aussi auguste que celui des Allemands et leur chancelière pour leur ouvrir les portes d’un pays et d’un continent qui a appris à vivre avec les catastrophes provoquées par des hommes assoiffés de pouvoir et d’hégémonie. Le Canada en fait de même en s’engageant à recevoir pas moins de 25.000 d'entre eux. Son gouvernement a annoncé dés le 12 Septembre dernier la création d’un fonds de contrepartie pour chaque dollar versé par un Canadien à un organisme de bienfaisance canadien, à concurrence de 100 millions $, le tout en vigueur immédiatement et jusqu'au 31 Décembre, 2015.

Ferid Chikhi