25 mai 2009

Les chocs

Les chocs par lesquels passe un immigrant qui arrive en terre d’accueil sont nombreux et aussi brutaux les uns que les autres. Certains chercheurs ont en dénombré deux à caractère majeur l'un est culturel et l'autre est social.

Au Québec, pour une grande majorité des nouveaux arrivants, le plus difficile à vivre reste sans conteste le choc thermique. Chacun le vit à sa façon.

Ce qui est accepté par tous c'est que ''l’arrivée'' d’un citoyen venu d’ailleurs est le début d’un nouveau voyage qu’il entreprend en sachant

  • qu’il a perdu un pays,
  • qu’il a laissé une famille derrière lui,
  • qu’il devra se faire accepter avec ses forces et ses faiblesses.

Beaucoup de ces nouveaux arrivants sont d'accord pour reconnaître que l’un des obstacles les plus récurrents vient de quelques intervenants qui focalisent beaucoup plus sur leurs faiblesses que sur leurs forces. Bien entendu la réciproque dans certaines situations est vraie.

Aucun commentaire: