15 mai 2010

Un numide en Amérique du Nord - 55 –

Digression poétique
Néant, Amitié, Paix, Amour 

Je sais ce qu'est le néant, ce qu'est l'être,
Le haut, le bas ; cependant tout connaître
Serait honteux si j'ignorais ceci :
Plus haut que tout il faut l'ivresse mettre.
En ce monde, contente-toi d'avoir peu d'amis.
Ne cherche pas à rendre durable la sympathie
Que tu peux éprouver pour quelqu'un.
Fais en sorte que ton prochain n'ait pas à souffrir de ta sagesse.
Domine-toi toujours. Ne t'abandonne jamais à la colère.
Si tu veux t'acheminer vers la Paix définitive,
Souris au Destin qui te frappe, et ne frappe personne.
Qu'il est vil, ce cœur qui ne sait pas aimer,
Qui ne peut s'enivrer d'amour !
Si tu n'aimes pas, comment peux-tu apprécier
L'aveuglante lumière du soleil et la douce clarté de la lune ?


In. Trad. M. Farzaneh et J. Malaplate, #99
"Les Chants d'Omar Khayam",
S. Hedayat, édition J. Corti.

Aucun commentaire: