19 juil. 2011

Un Numide en Amérique du Nord -116-

Onze ans après le millénium -3-
Tout autour de la voiture et des routes …-2-.
La seconde caractéristique de cette Province qui a le plus retenu notre attention et résumait nos points de vue, c’est le flot de véhicules sur les routes, les autoroutes et les stationnements des villes et villages, par lesquels nous avons transités.
Ce ne sont pas seulement des centaines de voitures, de camions et autres caravanes (ces grosses maisons mobiles) presque toutes immatriculées au Québec qui sillonnaient l’Ontario mais des milliers. Là où nous sommes passés, là où nous nous sommes arrêtés, dans les parcs, les stations d’essence, les places commerciales ou simplement les rues nous étions impressionnés par la multitude de voitures de toutes les marques - GM, Ford, Toyota, Mercédès, VW, Hyundai, Volvo - en provenance des États-Unis, du Japon, de la Corée du sud, de l’Allemagne et de la Suède, etc.
Est-ce là le signe de l’industrialisation de la plus peuplée et de la deuxième plus grande province du Canada ? Il s’agit à n’en point douter d’une marque de son développement.
Enfin la troisième caractéristique concerne les transports en commun. Ils n’y sont ni visible ni présents et pas fort nombreux si l’on excepte, là aussi, les quelques autocars que nous avons observés et qui débarquaient des milliers de touristes pour la plupart en provenance du Québec et selon ce que nous avons appris un chemin de fer transcontinental qui la relie à la Colombie Britannique en passant par le Manitoba mais qui est devenu beaucoup plus un transport de marchandises que de personnes.
Ce qui nous fit dire qu’en Ontario, et par extrapolation ailleurs au Canada, tout est construit et fabriqué autour de la voiture et des routes qu’autour de l’individu et pour l’individu.   
Ferid Chikhi

Aucun commentaire: