10 nov. 2012

Un Numide en Amérique du Nord – 173 -

Liberté terre d’exil !
Pacte ancestral imprimant l’identité.
Parcours balisés pour des guetteurs avertis.  
Attache et rattache par des attaches
Que l’épée d’Alexandre ne peut diviser ni scinder.
Souffle, aspiration profonde.
Confession. Factum. Mémoire.
Passions assoupies, amours apaisés
Racines profondes affermissant
La terre de Massinissa, de Jugurtha.
Tin Hinan, FadHma et Dihya.
Origines. Sources. Racines.

Qui vivent, qui s’étendent jusqu’aux fondements.
Ne s’arrêtant jamais de combler.
Comme des sentinelles qui repèrent les horizons
Et en appellent à la résistance.
Révolte. Rébellion. Révolution.
Patrie non pas unique mais duelle.
Pays qui m’a vu naître.
Terre des hommes qui ont occupé
Gorges, Vallées et Défilés.
La liberté comme le vent rebelle  
Façonne les monts et balaie la plaine,
Foyer. Nation. Patrie.
Liberté sans Patrie, nuages sans ciel
Culture sans arts.
Pays d’exil, terre d’amitié
Fleuve qui traverse en toute intimité
La terre nourricière.
Territoire d’Éole accompagnant  
De nouveaux bâtisseurs.
Patrie de partage, espace de tolérance,
Réceptacle des âmes bénies,
Et de l’esprit sacré élevé et honoré,  
Terre fertile de l’homme libéré.

Que de cris, de colères et de larmes,
Que de paroles, de mots, de langage,
Une langue figée en mouvement.
Que de bonheur, de joie et d’allégresse
D’un jour qui perdure   
Liberté et Patrie affirmées.

Ferid Chikhi